Purificatifs

Les traitements purificatifs sont généralement divisés en 4 catégories.

SHODHANA

  1. PANCA KARMA, procédure d’évacuation
  2. Médecine interne
  3. Applications externes
  4. Procédures chirurgicales

LE PANCA KARMA est un groupe de  traitements  purificatifs qui est très souvent mis en avant pour le tourisme de la santé sous la forme de cure.

“Panca” signifie “5” et “karma” est une procédure, une action. Ainsi le Panca karma est défini comme les 5 procédures principales. Le Panca karma est une purification en profondeur au niveau des tissus et peut être considéré comme une opération chirurgicale.

Il est précédé d’un Purva karma (pré-opération) incluant Snehana (oléation) et suivi de Svedana (sudation). Le Purva karma permet aux dosha de se rassembler en un lieu commun par l’oléation (interne et/ou externe) et de se liquéfier par la force de la sudation.

Une fois rassemblés et liquéfiés les dosha déséquilibrés et augmentés peuvent être évacués par les thérapies de purification.

Voici les cinq traitements purificatifs qui composent le Panca karma:

Procédures en Ayurvéda Explication
1. VAMANA  Vomissement thérapeutique
2. VIRECANA  Purgation
3. BASTI  Lavements (huile/décoction)
4. NASYA  Gouttes dans les narines
5. RAKTAMOKSHANA  Saignée

 Les protocoles de traitement qui sont pratiqués suivent l’ordre d’énumération (de 1 à 5) pour autant que le patient soit indiqué pour la procédure.

IMG00247-20111130-1105

Procédure thérapeutique, Vamana

Ces 5 procédures ont été énumérées par Susruta (chirurgien) ce qui explique l’importance donnée aux saignées.

Quant à Caraka, spécialiste de médecine générale, il a élaboré les types de lavement.

Les 2 types de Basti sont:

  1. NIRUHA: un lavement fait sur la base d’une décoction
  2. ANUVASANA: un lavement à l’huile

Chaque traitement est attribué selon des règles et surtout indiqué dans des conditions bien précises. En effet, chaque traitement possède des indications et contre-indications qui lui sont propres. Le Panca karma n’est en aucun cas un traitement “à la carte”. 

Le Pascat karma (la post-opération) se présente sous forme de Samsarjana krama. C’est un régime spécifique sous forme très liquide (un genre de soupe) au début et s’épaississant (un genre de purée) au fur et à mesure des jours. La durée du Samsarjana krama varie en fonction du nombre d’évacuations des thérapies principales (Panca karma). Ce régime facilite le corps mais surtout son feu digestif (jatharagni) à se reconstruire et fortifier.

 LA MEDECINE INTERNE

Celle-ci inclut tout le Dravya Guna (pharmacopée ayurvédique) comprenant également les remèdes sous forme minérale.

Les formes galéniques utilisées en Ayurvéda sont:

  • Vati – les tablettes
  • Kasaya – les décoctions
  • Asava/Arishta – les décoctions fermentées
  • Avaleha/leha/paka – les “confitures”
  • Curna – les poudres
  • Ksara – les poudres alcalines
  • Taila – les huiles médicalisées
  • Ghrta – les ghees (beurre clarifié) médicalisés

Chaque forme galénique possède des règles bien définies de préparation, d’indication et d’administration.

Les préparations ayurvédiques peuvent contenir des centaines de produits actifs interagissant en une synergie complexe, car rares sont les préparations comportant une seule plante.

LES APPLICATIONS EXTERNES

Elles sont des méthodes de purification qui s’appliquent par voie externe, tout en restant en contact avec le corps:

  • Abhyanga – l’oléation
  • Svedana – la sudation
  • Pradeha – le cataplasme
  • Pariseka – le lavement par jet
  • Snana – le bain…

LES PROCEDURES CHIRURGICALES

Aujourd’hui les procédures chirurgicales autorisées consistent en l’excision d’hémorroïdes par une technique ancestrale, le ksara sutra (ligature de la masse hémorroïdale avec un fil de soie/lin entouré d’une pâte de plantes), la pose des sangsues et les saignées.