Consultation

La consultation médicale ayurvédique est pratiquée par le vaidhya (médecin ayurvédique) ou le praticien en Ayurvéda.

La consultation consiste en une approche globale du patient qui s’appuie sur des critères de base définis en Ayurvéda qui permettent d’obtenir le diagnostic ou/et  l’ état de santé du patient.

Ces facteurs sont énumérés par les textes et sont utilisés encore aujourd’hui à titre d’anamnèse.

Leurs nombres diffèrent selon les auteurs.

On explique :

Trividha pareeksha

darshana sparsana prasnai: pareeksheta ca roginam/

A. H. Su. 1/22

  1. Darsana – inspection
  2. Sparsana – palpation
  3. Prasna – discussion

Ashtavidha pareeksha

 

Rogakranta shareerasya sthanani ashtau nireekshayet/

nadim mutram malam jihvam shabdam sparsha drk akrti//

Yogaratnakara

  1. Nadi – examen par le pouls
  2. Mutra – urine (couleur, odeur, fréquence)
  3. Mala – selles (couleur, odeur, fréquence, consistance)
  4. Jivha – examen de la langue
  5. Shabda – voix
  6. Sparsa – palpation, texture de la peau
  7. Drk – inspection du patient (démarche, handicap)
  8. Akrti – observation du patient de manière globale, son apparence, son énergie

Dashavidha pareeksha

tasmadaturam pareekshetta prakrtita ca, vikrtita ca, sarata ca, samhananata ca, pramanata ca, satmyata ca, satvata ca, aharashaktita ca, vyayamashaktita ca, vayasta cheti…/

Ca.Vi. 8/94

  1. Prakrti – l’identification de la constitution
  2. Vikrti – le(s) dérèglement(s), la condition pathologique
  3. Sara –  l’examen de l’essence des dhatus
  4. Samhanana – l’examen de la fermeté (compacité) du corps du patient
  5. Pramana – les mensurations
  6. Satmya – une liste de bons aliments consommés et  des activités adéquates pratiquées par le patient.
  7. Satva – l’examen des facultés mentales mais surtout psychologiques
  8. Ahara shakti – l’examen du pouvoir de digestion des aliments et de la quantité de nourriture consommée.
  9. Vyayama shakti –  la force physique
  10. Vaya – l’âge

En résuméobservez consciencieusement votre digestion, vos évacuations, votre langue, vos aliments préférés, vos activités, votre travail, etc…

En se basant sur les réponses données par le patient, complétées par un examen clinique et éventuellement des diagnostics académiques et rapports médicaux,  il est possible d’établir un diagnostic ayurvédique.

C’est pourquoi la première séance peut durer entre 1 et 2 heures.

La stratégie de traitement se construit sur la base du diagnostic. Ce dernier est expliqué et conçu sous la forme d’un dérèglement d’un ou plusieurs des constituants de l’organisme (dosha, dhatu, agni, mala, srotas) que ce soit au niveau physique ou psychique.

Selon le déséquilibre, le traitement comporte un changement radical d’hygiène de vie, une alimentation adaptée, des prescriptions de remèdes ayurvédiques, des techniques manuelles (abhyanga, svedana, udvartana, kati basti, jaanu basti, etc…) et des procédures de purification (plus invasives comme le Panca karma).

Traitements Techniques
Palliatif (déséquilibre initial)
  • Nutrition
  • Phytothérapie
  • Techniques manuelles (oléation, sudation,…)
Purificatif (affections chroniques)
  • Panca karma
Boosteur du système immunitaire
  • Phytothérapie

Quant à l’aspect psychique, le médecin ayurvédique propose également le port d’objets bienveillants, la récitation de mantra, la méditation, et surtout de prendre soin de soi, sans se culpabiliser ni se frustrer.

 

“La santé est donc un équilibre instable qu’il faut sans cesse reconquérir”

Petit traité de Naturopathie, Christopher Vasey